mardi 11 septembre 2018

Le supplice de la goutte d’eau de l’appauvrissement s’arrêtera-t-il un jour ?

Plus de 340 000 retraités-es des secteurs public et parapublic ont un régime de retraite. (Les chanceux diront certains!)

·      Ils-elles ont cotisé à chaque 2 semaines durant toute leur carrière.

·      C’était, disait-on, du SALAIRE DIFFÉRÉ.

·      Ces cotisations à leur fonds de retraite[1] étaient obligatoires et faisaient partie de leurs conditions de travail.

·      En contrepartie de ce fonds de retraite, ces employés ont accepté des salaires moindres. 

Or ces retraités d’aujourd’hui ont vu leur rente de retraite désindexée en 1982, il y a de cela 36 ans[2].

·      Certains ont 5 ans, 10 ans d’autres 15 ans et plus de désindexation,

·      Il ne faut pas être un grand mathématicien pour comprendre la perte du pouvoir d’achat engendré par cette désindexation, d’où un appauvrissement systématique et continu depuis leur prise de retraite.

·      Pour illustrer mon propos : 155 995 retraités du RREGOP[3] de 65 ans et plus, ont touché en moyenne une rente annuelle moyenne de 12 802 $[4],

« incroyable mais vrai ! »

·      Ces retraités représentent 68 % de tous les retraités de ce fonds de retraite.

·      Ce que demandent ces retraités c’est que le supplice de la goutte d’eau de l’appauvrissement s’arrête. Comment? En indexant leur rente de retraite au coût de la vie.

Mes (vos) questions sont les suivantes :

Qu’entend faire votre parti pour remédier à la situation ?

Quels sont vos engagements fermes à ce sujet?

Ces engagements font-ils partie de votre plate-forme électorale?



Gaétan Morneau, retraité du secteur collégial

Boucherville

11 septembre 2018



[1] Déduites à la source
[2] Imposition de la formule PC-3%
[3] RREGOP : Régime de retraite des employés du gouvernement et de organismes public.
[4] Évaluation actuarielle 2014 -  source : Retraite Québec










vendredi 7 septembre 2018

Qu’avons-nous fait pour mériter un tel sort?


NOUS RETRAITÉ-ES DES SECTEURS PUBLIC ET PARAPUBLIC


Gaétan Morneau
La débandade, l’appauvrissement, le recul, les pertes successives du pouvoir d’achat, tout cela doit avoir une fin.

Pour nous, notre rente de retraite c’est en quelque sorte notre REER. C’était et c’est toujours du salaire différé. Notre rente de retraite c’est notre bas de laine. Nous avons cotisé paie après paie. Cela faisait partie de nos conditions de travail. En raison de ce fonds de retraite obligatoire nous avons accepté un salaire moindre.
Plus de 340 000 retraités de l’État sont dans cette situation.
Voici quelques exemples qui illustrent les pertes encourues depuis la prise de la retraite.

Bernard B.[1] est un enseignant qui a pris sa retraite en 1994, soit depuis 23 ans. Ce retraité a cotisé durant 35 ans à son régime de retraite le RREGOP. Ces pertes accumulées en raison de plus de 23 ans de désindexation s’élèvent 
à 56 041 $.

Qu’a fait Bernard B. pour mériter un tel sort?
------------------------------
Armand G. est un fonctionnaire qui a pris sa retraite en 1989, soit depuis plus de 28 ans. Armand G. a cotisé durant 34 ans à son régime de retraite le RRF. Ces cotisations à son régime de retraite ont été versées au fonds consolidé du revenu. Il n’a donc pas bénéficié de la plus-value de son fonds de retraite. L’État a engrangé ses cotisations. 
Ces pertes accumulées en raison de plus de 28 ans de désindexation s’élèvent à 153 830 $.

Qu’a donc fait Armand G. pour mériter un tel sort?
---------------------------
Denise C. est une infirmière qui a pris sa retraite en 1997. Après 34 ans de loyaux services en salle d’opération dans un hôpital de Québec, elle a bénéficié du programme de départ volontaire. Elle a cotisé durant 33 ans à son régime de retraite le RREGOP. Retraitée depuis 20,5 ans, ces pertes accumulées en raison de la désindexation s’élèvent à 66 428 $.

Qu’a fait Denise C. pour mériter un tel sort?
----------------------------
Samuelle F. est une enseignante qui a pris sa retraite en 1997. Tout comme Denise C. elle a bénéficié du programme de départ volontaire. Après 33½ ans d’enseignement le temps était venu de prendre sa retraite.  Elle a cotisé de paie en paie à son régime de retraite le RRE. Ces cotisations à son régime de retraite ont été versées au fonds consolidé du revenu. Elle n’a donc pas bénéficié de la plus-value de son fonds de retraite. Ces pertes accumulées en raison de la désindexation s’élèvent à 44 540 $.

Qu’a fait Samuelle F. pour mériter un tel sort?
----------------------------------
Simone D. est une enseignante qui a pris sa retraite en 2004, donc depuis 13,5 ans. Retraitée depuis elle a cotisé durant 35 ans à son régime de retraite des enseignants le RRE. Tout comme Armand G. les cotisations à son régime de retraite ont été versées au fonds consolidé du revenu. Elle n’a donc pas bénéficié de la plus-value de son fonds de retraite. La province a engrangé ses cotisations.
Ces pertes accumulées en raison de plus de 13,5 ans de désindexation s’élèvent à 53 187 $.

Qu’a fait Simone D. pour mériter un tel sort?
-----------------------------
Émile J. est un enseignant qui en 2013 a pris sa retraite, il y a à peine 
4,5 ans de retraite.
Il a travaillé avec dévouement auprès de ses élèves durant toute sa carrière. Retraité depuis 2013 il a cotisé durant 35 ans à son régime de retraite le RREGOP. Ces pertes accumulées en raison de la désindexation de sa rente de retraite s’élèvent déjà 3 795 $.

Qu’a fait Émile J. ce jeune retraité, pour mériter un tel sort?
------------------------------

Les retraités de l’État ne demandent pas la lune; ils demandent uniquement que cette hémorragie que sont les pertes successives de leur pouvoir d’achat soit stoppée. 
Comment ?  En indexant leur rente de retraite au coût de la vie.

En conclusion
Pour eux et elles le supplice de la goutte d’eau de l’appauvrissement systématique et continu doit se terminer.

Est-ce trop demander ?
Gaétan Morneau, retraité du RRE  - (Circonscription de Montarville)
Raymond Courtemanche, retraité du RRPE  - (Circ. de Saint- Jérôme)
Jean-Paul Fournier, retraité du RRE - (Circonscription de Gaspé)
Andrée Guertin, retraitée du RREGOP , - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Rémi Beaulieu, retraité du RRF  - (Circonscription de Montarville)
Aline Couillard, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Orise Pepin-Frenette, retraitée du RREGOP (Circ. de Rouyn-Noranda–Témiscamingue)
Michel J. Gareau, retraité, - (Circonscription de Montarville)
Marcel Morin, retraité, - (Circonscription de Bellechasse)
André Jacques, retraité, - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Alain Collette, retraité du RRE, - (Circonscription de Bécancour-Nicolet)
Louise Lemaire-Ouaked, retraitée - (Circonscription de Châteauguay)
Lucille Auger, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Bertrand)
Pierre Theriault, retraité, - (Circonscription de Verdun)
Germain Leclerc, retraité du RREGOP - (Circonscription de Blainville)
Gilles Morency, retraité du RRF - (Circonscription d’Huntingdon)
Louise Martin, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Masson)
Germain Ménard, retraité du RREGOP - (Circonscription de Taillon)
Marc Paradis, retraité du RRF - (Circonscription de Charlesbourg)
Jean-Marie Dupras, retraité du RRE - (Circonscription de Sanguinet)
Roger Payant, retraité du RRPE , - (Circonscription de Châteauguay)
Jeannine Boisvert, retraitée du RREGOP - (Circ.de Deux-Montagnes)
Aline Côté, retraitée du RRE - (Circonscription de Borduas)
Gaston Roy, retraité du RREGOP - (Circonscription de Prévost)
Denise Heine, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Marcel Piché, retraité- (Circonscription de Saint-Jérôme)
Alain Gros, retraité RRE - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Liguori Larrivée, retraité - (Circonscription de Bertrand)
Jocelyne Brousseau, retraitée du RRUQ - (Circ. de Châteauguay)
Monique Robert, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Mirabel)
Jacinthe Plourde, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Chambly)
Guy Gauthier, retraité - (Circonscription de La Peltrie)
Micheline Blackburn, retraitée, - (Circonscription de La Peltrie)
Nicole Maheu, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Yolande Boisvert, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Borduas)
Denis Aubin, - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Céline Lussier Cadieux, retraitée du RREGOP - (Circ.de Saint-Hyacinthe)  
Cécile Ramsay, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Sainte-Rose)
Yannick de Passillé, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Joliette)
Nicole Gervais, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Sanguinet)
Yves Pelletier, retraité du RREGOP - (Circonscription de Soulanges)
Huguette Bibeau, retraitée du RRE - (Circonscription de Taillon)
Francine Chicoine Larrivée, retraitée du RRE - (Circ. de Bertrand)
Jeanne d’Arc Larrivée, retraitée du RRE - (Circonscription de Bertrand)
Gilles Gascon, retraité du RRE - (Circonscription de Bertrand)
Françoise Larrivée, retraitée du RRE - (Circonscription de Bertrand)        
Lise Poirier, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Montarville)
Hugues St-Pierre, retraité du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Suzanne Beauregard, retraitée du RRE - (Circonscription de Montarville)
Raymond Lemay, retraité du RRE - (Circonscription de Montarville)
Jean-Paul Valiquette, retraité - (Circonscription de Borduas)
Jacques Gauvin, retraité du RRPE - (Circonscription de Gatineau)
Doris G. Milot, retraité du RREGOP - (Circonscription d'Arthabaska)
Réjean Richard, retraité - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Pierrette Perron, retraitée du RRE, - (Circonscription de Saint-Jérôme)
Carmen Ménard, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Robert Lapierre, retraité du RRF - (Circonscription de Chambly)
Gérard Cyr, retraité du RRF, - (Circonscription de Masson)
Bertrand Dion, retraité du RRPE  - (Circonscription de Rimouski)
Johanne Jalbert, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Borduas)
Céline Maltais, retraitée du RRE - (Circonscription de Borduas)
Hélène Morin, retraitée du RRE - (Circonscription de Bertrand)
Henriette Morin, retraitée du RRE - (Circonscription de Bertrand)
Roger Bourdages, retraité du RRE - (Circonscription : Châteauguay)
Jean-Guy Roy, retraité du RREGOP - (Circonscription de Saint-Jean)
Claude Brouillet, retraité, - (Circonscription de Châteauguay)
Denys Bourgault, retraité - (Circonscription de Montarville)
Paul Meunier, retraité du RREGOP - (Circonscription de Borduas)
Denyse Marc-Aurèle, retraitée du RREGOP - (Circ. de Borduas)
Jacqueline Morin, retraitée- (Circonscription de Borduas)
Manon Chaput, retraitée, - (Circonscription de Borduas)
Gilles Bilodeau, retraité du RREGOP - (Circonscription de Taschereau)
Yvon Gaudreau, retraité du RREGOP - (Circonscription de Gatineau)
Louise Presseau, retraitée du RRE, - (Circonscription de Verchères)
Yvan Lespérance, retraité du RREGOP - (Circonscription de Rimouski)
André Filiatrault, retraité du RREGOP - (Circonscription de Chomedey)
Louise Jacob, retraitée avec un RRE - (Circonscription d’Anjou-Louis-Riel)
Michelle Latraverse, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
François Ibrahim, retraité du RRE, - (Circonscription de Borduas)
Louise Millette, retraitée du RRE - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Lise Desautels, retraitée, - (Circonscription de Bourget)
Louis Emard, retraité, - (Circonscription de Montarville)
Maurice Goyette, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Iberville)
Jacques Marleau, retraité du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Jean-Guy Dupont, retraité du RREGOP - (Circonscription de Huntingdon)
Murielle Deslandes, retraitée, - (Circonscription de Jonhson)
Marcel Fournier, retraité, - (Circonscription de Châteauguay)
Michèle C. Chartier, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Borduas)
Jean-Maurice Deveault, retraité du RRE - (Circonscription de Rosemont)
Fernand Boulanger, retraité, - (Circonscription de Sainte-Rose)
Régent Morneau, retraité, - (Circonscription de Marie-Victorin)
Suzanne Bolduc, retraitée, - (Circonscription de Borduas)
Francine Paré, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Labelle)
André Dubé, retraité, - (Circonscription de Anjou-Louis-Riel)
Claude Lachance, retraité du RRF, - (Circonscription de Louis-Hébert)
Denise Brunette, retraitée, - (Circonscription de Chomedey)
Jacqueline Cordeau, retraitée du RREGOP   - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Louis Emard, retraité du RREGOP - (Circonscription de Vachon)
Raymond Perreault, retraité du RRCE - (Circonscription de Borduas)
Marc Bélanger, retraité - (Circonscription de La Peltrie)
Hélène Bélanger, retraitée du RRCE  - (Circonscription Repentigny)
René Belval, retraité du RRCE, - (Circonscription de Repentigny)
Cécile Laforest, - (Circonscription de Beauharnois)
Marcel Lamothe, retraité du RRE - (Circ.  de Saint-Hyacinthe)
Jacques Lajeunesse, retraité du RRE, - (Circ. de Prévost)
Francine Slythe Genest, retraitée du RREGOP - (Circ. de Chauveau)
Doria Ross, retraité du RRE, - (Circonscription de Marie-Victorin)
Gisèle Bergeron, retraitée du RRF, - (Circonscription de Vimont)
Marthe Millette, retraitée du RRE, - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Marie-Paule Roy, retraitée, - (Circonscription de Huntington)
Marcel Sauvé, retraitée du RREGOP - (Circ.  de Saint-Hyacinthe)
Lise Hébert, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Chomedey)
Louise Comtois Soutière, retraitée du RREGOP - (Circ. de Laporte)
Gaétan Lajeunesse, retraité du RRPE, - (Circonscription de Saint-Jérôme)
Bernard Boyer, retraité du RRCE, - (Circonscription de Châteauguay)
Marie Clarke, retraitée du RRCE, - (Circonscription de Châteauguay)
Anne-Marie Bélanger, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Yvan Hardy, retraité du RREGOP - (Circonscription de Brome-Missisquoi)
Jean-Claude Cloutier, retraité du RRE, - (Circ. de Arthabaska)
Raymonde Desaulniers, - (Circonscription de Sainte Rose)
Paulette Chagnon, retraitée, - (Circonscription de Rosemont)
Jacqueline Viens Gendron, retraitée, - (Circ. de Borduas)
Jean-Claude St-Pierre, retraité du RREGOP - (Circ. de Marie-Victorin)
André Simard, retraité du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Viateur Sauvé, retraité du RREGOP - (Circonscription de Beauharnois)
Marielle Audet, retraitée du RRE, - (Circonscription de Verchères)
Raymond Perreault,  retraité du RRE, - (Circonscription de Laprairie)
Denise Tremblay, retraitée du RRE, - (Circonscription de Laprairie)
Lise Roy, retraitée, - (Circonscription de Repentigny)
Léopold Martine, retraité du RRPE, - (Circonscription de Labelle)
Madeleine Rondeau, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Jacques Pellerin, retraité, - (Circonscription de Borduas)
Line Émond, retraitée du RREGOP -  (Circonscription de Charlesbourg)
Marcelle Proulx Jolicoeur retraitée du RRE - (Cir. de Maurice-Richard)
Hélène Lemieux, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Charles St-Pierre, retraité du RRE, - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Normand Turgeon, retraité du RRE - (Circonscription de La Peltrie)
Francine Langlois, retraitée du RREGOP - (Circonscription La Peltrie)
Lise Lafontaine, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Hubert Lalumière, retraité du RRE - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Jean-Guy Gingras, retraité du RRE - (Circonscription de Groulx)
Jocelyne De Grâce, retraitée du RRE - (Circonscription de Groulx)
Janine Fortin, retraitée, - (Circonscription de Jean Talon)
Jean-Marie Gélinas, retraité, - (Circ. de Laval-des-Rapides)
Denise Lalande, retraitée - (Circonscription de Laporte)
Normand Lefort, retraité du RRE, - (Circ. de Anjou-Louis-Riel)
Jocelyne Hamel, retraité du RREGOP - (Circonscription de Prévost)
Bermans Lemieux, retraité du RREGOP - (Circonscription de Prévost)
Jacqueline Brault, retraitée du RRE, - (Circonscription de Bertrand)
Robert Gélinas, retraité du RRE - (Circonscription de Terrebonne)
Raymond Tardif, retraité du RRE – (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Claude Pothier, retraité du RRE – (Circonscription de Chambly)
Louise Pépin, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Bromont)
Gisèle Gauvin, retraitée, - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Louisette Parent, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
France Courtois, retraitée du RRE - (Circonscription de Chambly)
Alain Leclerc, retraité du RRF - (Circonscription de Verchères)
Jean-Michel Potvin, retraité du RREGOP - (Cir. de L’A ssomption)
Madeleine Grondin, retraitée du RRE - (Circ. de Laval-des Rapides)
Jacques Therriault, retraité du RRF - (Circonscription de Taillon)
Denise Kearney, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Taillon)
Denise Marcil, retraitée du RRE - (Circonscription de Châteauguay)
Yvon Morneau, retraité - (Circonscription de Repentigny)
Janine Giroux, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Repentigny)
Magda Farès, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Chambly)
Marcel Morin, retraité du RRE - (Circonscription Saint-Hyacinthe)
Francine Turcotte, retraitée - (Circonscription de Borduas)
Denise Perron, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Prévost)
Micheline Lavallée, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Borduas)
Lise Lussier, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Saint-Hyacinthe)
Rose Rouquette, retraitée du RREGOP - (Circ. de Brome-Missisquoi)
Pauline Caron, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Ginette Ducharme, retraitée du RRE - (Circonscription de Richelieu)
Huguette Reid, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Claude Gilbert, retraité du RRE - (Circonscription de Châteauguay)
Rosaire Quévillon. retraitée du RRPE - (Circonscription de Saint-Jean)
Angèle Sylvestre Faucher, retraitée du RRE - (Circ. de Châteauguay)
Marcel Faucher, retraité du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Micheline Lemay, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Huguette Couillard, retraitée du RRE, - (Circonscription de Borduas)
Monique Tourigny, retraitée du RREGOP - (Circ. de Saint-Hyacinthe)
Yvon Amesse, retraité du RRE - (Circonscription de Nelligan)
Aline Laterreur, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Lise Barrette-Brindle, retraitée du RRE, (Circonscription de Châteauguay)
Madeleine Ménard, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Lise Landry, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Yvon Soucy, retraité du RREGOP - (Circonscription de Vaudreuil-Soulanges)
Nicole Marcil, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Jean-Pierre Roy, retraité du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay
Louise Trudeau, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
France Caron, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Murielle Gingras, retraitée du RRGOP - (Circ. de Jacques-Cartier)
Marie-Claire Déniel, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Nicole Poupard, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Châteauguay)
Chantal Croussett, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Line Charade, retraitée du RREGOP - (Circ. de Marguerite-Bourgeois)
Orise Pepin-Frenette, retraitée du RREGOP, (Circ. de Rouyn-Noranda-Témiscamingue)
Jean Claude Ouellet, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Nicole Carrière, retraitée du RREGOP - (Circ.  de Brossard-Laprairie)
Jean Comeau, retraité du RREGOP - (Circ. de Brossard-Laprairie)
Armand Gagnon, retraité du RRPE - (Circonscription de Saint-Jérôme)
Fernand Carrier, retraité du RREGOP, (Circ. de Huntingdon)
Adrienne Paradis, retraitée du RRE - (Circonscription de Borduas)
Ghislaine Maheu, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Laprairie)
Jean-Duguay, - (Circonscription de Beauharnois)
Marie-Hélène Toupin, retraitée du RREGOP - (Cir. de Châteauguay)
Cécile Duval , retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Louise Seers , retraitée du  RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Émilienne Martineau , retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
France Turgeon , retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Murielle Brossoit, retraitée du  RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Suzanne Laberge , retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Françoise Lamoureux, retraitée du RREGOP - (Circ. de Châteauguay)
Marie-Paule Roy, retraitée du RREGOP - (Circ. de Huntingdon)
Claire Bastien, retraitée du RREGOP - (Circonscription de Borduas)



4, 5, et 6 septembre 2018

Toutes associations de retraités des secteurs public et parapublic confondues

Compilation et mise en page : Gaétan Morneau



[1] Les noms utilisés sont fictifs, toutefois les données utilisées sont tirées de cas réels.
[2] RRE : Régime de retraite des enseignants
[3] Toutes les signatures d’appuis ont été confirmées et validées par courriel
[4] RRPE : Régime de retraite du personnel d’encadrement
[5] RREGOP : Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics
[6] RRF : Régime de retraite des fonctionnaires

[8] RRCE : Régime de retraite de certains enseignants  (ex-religieux)


jeudi 23 août 2018

Le pouvoir gris existe à nous de l'exercer

Futurs retraités des secteurs public et parapublic

Cela aussi vous concerne !


 
La devise du Québec est « Je me souviens »




Futurs retraités et actuels retraités, du RREGOP, du RRE, du RRF, du RRCE et du RRPE cela nous concerne.

mercredi 22 août 2018

Des retraités floués et de plus en plus pauvres

Le 24 octobre 2016 «Retraite Québec» publiait la dernière évaluation actuarielle du Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP), avec les données au 31 décembre 2014.



 Cette dernière évaluation actuarielle chiffrée révèle que nombre de retraités est de 231 391 et qu’ils ont touché une rente annuelle moyenne
de 17 838 $[1].

 
Le tableau de l'évaluation actuarielle nous révèle tout de même un portrait de la situation des retraités du RREGOP et la précarité des retraités de 65 ans et plus.

 
En effet, les 155 995 retraités de 65 ans et plus touchaient, au 31 décembre 2014, une rente annuelle moyenne de 12 802 $[2]. Ce groupe de retraités représente 67,4 % de tous les retraités du RREGOP. Il n’y a pas là de quoi pavoiser et encore moins prétendre que ces retraités sont des « gras dur ».

 
Quant aux 111 696 femmes retraitées de ce régime, elles touchaient en 2014 une rente annuelle moyenne de 11 742 $. Faut-il le rappeler, ces oubliées du système représentent 48,3 % de tous les retraités du RREGOP.

Cette évaluation actuarielle montre un portrait peu reluisant des 231 381 retraités du RREGOP qui ont touché une rente annuelle moyenne de 17 838 $. 

Voilà le résultat de 36 ans de désindexation!

Les vraies questions

Les centrales syndicales prétendent que le RREGOP est en bonne santé. C’est vrai !!  

Ø Pourquoi est-il en si bonne santé?

Ø Pour qui?

Voilà les vraies questions.

Depuis 1982, les rentes des retraités de ce régime de retraite sont désindexées pour toutes les années travaillées et cotisées entre  le 1er juilllet 1982 et le 31 décembre 1999. Le résultat de cette désindexation fait en sorte que les cotisations qui ont été versées à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) génèrent depuis des rendements et une plus value.

Les représentants du Front commun, (avec la complicité du gouvernement), se sont assurés que les retraités actuels et futurs ne touchent pas à ce patrimoine qui selon eux leur appartient, mais qui est, en réalité en très grande partie, le rendement des investissements des retraités.

Régime à deux vitesses et à logique variable
  • Une réserve de 20 % doit être atteinte au RREGOP avant tout versement d’indexation.
  • Une réserve de 10 % est prévue par la loi 15 sur les régimes des municipalités.
  • Quelle étaient les parties négociantes? Dans les deux cas, le gouvernement et souvent les mêmes centrales syndicales.  Où est la logique?

Cette incohérence contribue à augmenter indûment la capitalisation au détriment des retraités. Ces derniers ne bénéficieront jamais de l’usufruit de leur fonds de retraite avec un tel taux de réserve. Un tel taux est unique au Canada.

Les futurs retraités, les employés des secteurs public et parapublic, les membres cotisants à ces centrales syndicales qui prendront leur retraite seront aussi touchés par cette aberrante situation.

Le gouvernement du Québec verse sa part «Employeur» dans le régime de retraite des membres de la Sûreté du Québec (RRMSQ[3]) depuis 2009[4].

Les représentants syndicaux ont refusé que le gouvernement  verse sa part d’employeur au RREGOP, dans un fonds distinct à la CDPQ7 en 2012[5].

Quels intérêts défendent-ils? Les centrales syndicales se comportent comme si elles étaient les propriétaires du RREGOP et cela au détriment des retraités actuels et futurs.

 
Constitution d’un fonds de retraite

Selon la firme Russell[6], il est établi qu’un fonds de retraite est formé de 10% de cotisations, de 30 % des rendements sur ces cotisations et de 60% à la prise de la retraite. Donc les retraités génèrent à eux seuls 60% du fonds RREGOP.

Comme ces derniers subissent à des degrés divers, une désindexation depuis bientôt 36 ans[7] ils ont nécessairement engraissé le fonds sans bénéficier de l’usufruit de ce même fonds. Voilà une des raisons pourquoi le RREGOP était capitalisé à plus de 98,4% en date du 31 décembre 2014. Qu’en est-il aujourd’hui en 2017?

Cette capitalisation a servi de monnaie d’échange dans les dernières négociations, privant ainsi les retraités de profiter de leur juste part du RREGOP. Cette monnaie d’échange s’est traduite par des baisses de cotisations pour les employés actifs, laissant croire à ces derniers qu’ils avaient ainsi plus d’argent dans leurs poches.

Ces supposées augmentations de salaire s’apparentent à quelqu’un qui ne cotise pas à son REÉR. Ce dernier ne peut s’attendre à une plus value de son REÉR. Il est de même pour celui que ne cotise pas aujourd’hui à son régime de retraite. On peut qualifier cela d’«Art de se tirer dans le pied» !

Qu’on se le dise, les employés d’aujourd’hui cotisent pour leur retraite demain; tout comme les retraités d’aujourd’hui ont cotisé pour leur actuelle retraite. Il est faux de prétendre que les actifs paient les rentes de retraite des retraités actuels.

Les retraités victimes d’un «hold-up»

Le 11 mai  2005, Mario Dumont alors chef de l’Action démocratique du Québec (ADQ) déclarait à l’Assemblée nationale que les retraités avaient été victimes d’un «hold-up».  Madame Monique Jérôme-Forget alors présidente du Conseil du trésor a acquiescé aux propos de Mario Dumont et évaluait ce hold-up à près de 1 milliard de dollars[8]. Nous étions alors en 2005. Quelles  seraient aujourd’hui les sommes dues aux retraités en raison des rendements et de la plus-value des sommes ainsi spoliées? Un vol restera toujours un vol, qu’il soit gouvernemental ou le fruit de négociations ou de tractations syndicales.

En résumé le RREGOP dans sa forme actuelle est un gâchis en raison de négociations bâclées et les victimes, les laissés-pour-compte sont les retraités.

En résumé le RREGOP dans sa forme actuelle est un gâchis en raison de négociations bâclées et les victimes, les laissés-pour-compte sont les retraités.
Il réclame à grands cris de retrouver leur plein pouvoir d’achat.
Est-ce trop demander?

Gaétan Morneau, retraité
Boucherville
22 août 2018

 

 

 




[1] Données tirées de l’Évaluation actuarielle 2014 de Retraite Québec (CARRA) (page 20)
[2] Données tirées du Tableau 4 de l’Évaluation actuarielle 2014 de la CARRA (page 20)
[3] Fonds 353 (employés) et fonds 354 (employeur) : Rapport annuel de la CDPQ (page 135)
[4] Source: Renseignements additionnels au rapport annuel de la CDPQ (page 39)
[5]  Lors des travaux au Comité consultatif sur les services aux retraités et les enjeux de    l'indexation
[6] La firme Russell est mondialement connue dans le domaine des fonds de retraite
[7] Loi 68 en 1982
[8] Résumé extrait du journal des débats de l'Assemblée nationale, 11 mai 2005

mercredi 8 août 2018

La demande et attentes des retraités


Le 10 mai dernier l'ADR a déposé une demande à la Tribune des retraités. Cette demande plus que raisonnable, si elle était appliquée,  mettrait fin à l'appauvrissement des retraités.

C'est la première fois qu'une demande chiffrée est présentée au Conseil du Trésor. Il va s'en  dire que cette demande, telle que formulée pour le RREGOP,  s'appliquerait aux autres régimes de retraite touchés par la désindexation. Elle aura une incidence sur les employés actifs qui un jour seront retraités.

Nous espérons que les 5  autres associations à la Tribune des retraités se solidariseront et appuieront cette demande.


La parole est maintenant entre les mains de l': 

AQRP - AREQ - RIIRS - AAR  - AQDER[1]











Aline Couillard
Représentante de l'ADR à la Tribune des retraités
et
Présidente du Comité de retraite de l'ADR
---------------------------------------------------------------------------





 Note [1] Les associations de retraités représentées à la « Tribune des retraités » sont : 
  • AAR : L’Alliance des Associations de retraités
  • ADR : L'Association démocratique des retraités
  • AQDER: L’Association québécoise des directeurs et directrices d’établissement d’enseignement retraités
  • AQRP: L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic 
  • AREQ: Association des retraité-es de l'enseignement du Québec; 
  • RIIRS: Regroupement interprofessionnel des intervenants retraités des services de santé 

Note:

Les commentaires, textes ou opinions émis sur ce blogue, n'engagent que les signataires.

Nous nous réservons le droit de ne pas diffuser les commentaires jugés offensants ou diffamatoires.